La nuit juste avant les forêts

Création 2014

 

Accueillie en résidence au Métaphone à l’automne 2013, la Compagnie des Sirventès présente, avec “La nuit juste avant les forêts“, un texte brut, poétique, ironique et écorché, écrit, par Bernard-Marie Koltès, en 1977 mais d’une actualité déconcertante.

Composée d’un comédien et d’un musicien, cette création est conçue comme une déambulation, un cache-cache inlassable entre les protagonistes comme deux aimants qui se repoussent.

Le comédien va et vient, court, crapahute, s’écroule. Il s’adresse aux spectateurs, fonce sur le musicien qui l’accompagne et qui n’est autre que le fil d’Ariane que le public suit. Terrain de jeu idéal de ce grand cri d’amour et de désespoir, le 9-9bis fait résonner à merveille ce monologue, l’un des plus beaux du répertoire contemporain.

 

– A partir de 14 ans –

Auteur : Bernard-Marie KoltEs

Comédien : Félicien Graugnard

Musicien : Patrice De Benedetti

Metteur en scène : Didier Taudière

 

Apports en production : Ministère de la Culture / DGCA. Aide à la résidence de production 2013 • Pronomade(s) en Haute-Garonne, Centre National des Arts de la Rue • Le 9-9bis (Communauté d’agglomération Hénin-Carvin) • L’Atelline, Lieu de fabrique Arts de la Rue Languedoc-Roussillon • Le Boulon, Centre National des Arts de la Rue à Vieux-Condé • Culture Commune, Scène nationale du Bassin Minier du Pas-de-Calais • Les Tombées de la Nuit (Rennes) • Fructôse (Dunkerque)

 

Avec le soutien de Réseau en Scène Languedoc-Roussillon